Une «finance islamique» attractive

Selon une étude du cabinet McKinsey sur la compétitivité mondiale des banques islamiques, la richesse des investisseurs du Golfe atteindrait 1.500 milliards de dollars US. Près de 30% de ces investisseurs pourraient opter exclusivement pour des produits financiers respectant le principe de la Charia et jusqu’à 60% d’entres eux favoriseraient ce type de financement lorsqu’il présente des caractéristiques néquivalentes à ceux des produits dits «conventionnels». C’est dire l’importance de ce mode de financement.


Version PDF Partager Back to listing
Loading data