L’Autorité de la concurrence autorise sans condition le rapprochement des enseignes de chaussures San Marina et Minelli

Hogan Lovells a notifié à l’Autorité de la concurrence ce rapprochement de plus de 400 boutiques San Marina et Minelli sous l’égide de Stéphane Collaert et Laurent Portella.

Après avoir accepté un closing anticipé de l’opération, l’Autorité de la concurrence a examiné son impact dans une centaine de villes.

Constatant que San Marina et Minelli disposent de parts de marché élevées dans vingt villes de taille moyenne, l’Autorité a néanmoins reconnu qu’il subsistait suffisamment de boutiques concurrentes de chaussures pour femmes.

Elle a donc autorisé l’opération sans imposer de cession de magasins San Marina ou Minelli.

L'équipe concurrence d’Hogan Lovells était composée d’Eric Paroche (associé), Victor Levy (counsel) et Pierre Chellet (collaborateur).

Menée par Philippe Druon (associé) en Restructuring, l’équipe d’Hogan Lovells était également composée de Matthieu Grollemund (associé), Pierre-Marie Boya (counsel) et Manon Rochefort (collaboratrice) en Corporate ; Alexandre Heyte (collaborateur) en Restructuring ; Marion Guertault (associée) en droit social.


Retour