Hogan Lovells s’engage dans la lutte contre le COVID-19 et soutient l’initiative Datacovid dans le cadre de la publication du « Baromètre COVID-19 »

Hogan Lovells est fier de soutenir en pro bono l’initiative Datacovid. Datacovid, conseillé par un comité d’experts et soutenu par un Think Tank, propose de nouvelles données anonymes et en open data aux acteurs engagés dans le combat contre l’épidémie. Chaque semaine, Datacovid et IPSOS publient le « Baromètre COVID-19 » afin de dresser un panorama de la semaine écoulée sur les ressentis, les perceptions et les comportements des Français face à l’épidémie et ses multiples conséquences.

Xenia Legendre, Managing Partner de Hogan Lovells Paris, déclare : « Nous sommes très heureux de soutenir le projet Datacovid et de mobiliser les compétences et expertises du cabinet à cette fin. Nous sommes une entreprise citoyenne et il nous tient à cœur de contribuer à la lutte contre le COVID-19. »

Réalisé par IPSOS auprès de 5000 Français âgés de 18 ans et plus du 7 au 14 avril, le premier « Baromètre COVID-19 » a d’abord vocation à recueillir le plus de données possibles sur les niveaux de ressenti des symptômes de l’infection en tenant compte des antécédents médicaux, les taux de diagnostic et de dépistage déclarés, ou encore la capacité à respecter les règles de confinement et les gestes barrières et sur les populations à risques.

Parmi les résultats de la 1ère vague de ce baromètre, les points ci-dessous sont à noter :

- L’épidémie de Coronavirus et le système de santé deviennent les premières préoccupations des Français, loin devant le changement climatique, le pouvoir d’achat, le chômage et l’éducation ;

- Plus d’1 Français sur 10 estiment avoir été infecté par le Coronavirus mais seulement 1% dit avoir été diagnostiqué par un test de dépistage ;

- Près d’1 Français sur 5 déclare avoir été en contact depuis le début de l’épidémie avec une personne diagnostiquée par un test de dépistage ;

- Un bon niveau de pratique des gestes barrières mais beaucoup de Français pourraient sans doute mieux faire ;

- Les Français déclarent sortir 1h09 par jour : une moyenne qui masque des temps de sortie très différents ;

- Les Français divisés sur l’utilisation d’une application installée sur leur téléphone portable pour fournir des informations permettant de lutter contre l’épidémie.

Pour plus d’informations sur le « Baromètre COVID-19 », vous pouvez contacter Datacovid :

- Contact questions scientifiques: contact@datacovid.org

- Contact partenariats : jm.moslonka@datacovid.org


Retour

Loading data