We use cookies to deliver our online services. Details of the cookies we use and instructions on how to disable them are set out in our Cookies Policy. By using this website you agree to our use of cookies. To close this message click close.

Hogan Lovells conseille les prêteurs sur le financement du premier projet IPP du Mali

26 juillet

Contact Presse

Clémence Sauger

+33 1 5367 1878

Hogan Lovells a conseillé les prêteurs, parmi lesquels la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), en qualité d'arrangeur, la Société Islamique pour le Développement du Secteur Privé (SID), la Banque Islamique de Développement (BID), le Fonds de l'Opep pour le Développement International (FODI) et The Emerging Africa Infrastructure Fund (EAIF), ainsi qu'Attijariwafa Bank, en tant qu'agent et la Banque Internationale pour le Mali, en tant qu'agent des sûretés, dans le cadre d'un financement de 90 millions d'euros du premier projet IPP du Mali.

Ce projet consiste en la construction, l'installation et l'exploitation d'une centrale thermique d'une capacité installée de 90,24 MW à Kayes au Mali pour un coût total de 123 millions d'euros. Le financement du projet comportait à la fois une tranche conventionnelle et une tranche islamique sous forme d'un Ijara. Il bénéfice d'une garantie partielle émise par Guarantco.

Le cabinet Hogan Lovells est également intervenu sur le refinancement d'un des prêteurs au moyen d'un crédit consenti par BNP Paribas Fortis avec une garantie de l'agence de crédit export du Danemark.

L'équipe de Hogan Lovells était composée d'Olivier Fille-Lambie (associé) avec Ariane Berthoud (Counsel), Louis-Jérôme Laisney, Alex Bebe Epale et Alexandre Salem (collaborateurs) sur les aspects financement et de Bruno Cantier (associé), avec Perrine Limousin (Counsel) et Natalie William (collaboratrice) sur les aspects projet.

Hogan Lovells en Afrique

Une approche globale coordonnée

Depuis plus de 30 ans, nous conseillons nos clients étrangers, locaux ou panafricains sur leurs objectifs stratégiques.

Nos opérations en Afrique font intervenir des membres de notre cabinet du monde entier, en particulier des bureaux de Paris, Londres, Dubaï, Johannesburg, et Washington D.C.

Nous sommes  également implantés en Afrique du Sud depuis 2013, lorsque le cabinet Routledge Modise, leader dans le pays, nous a rejoint.

Une profonde connaissance des systèmes juridiques et des cultures

Notre équipe mondiale est composée de juristes venant de tout le continent (entre autres le Nigéria, la Gambie, la Libye, le Kenya, l'Égypte, la Sierra Leone et le Cameroun), dont beaucoup ayant une double qualification.

Nos juristes ont une bonne compréhension de la culture africaine, ce qui nous permet d'apporter à nos clients une connaissance et une vision locales.

Un réseau développé et solide de cabinets africains reconnus

Nous entretenons d'étroites relations avec des cabinets d'avocats dans une cinquantaine de pays africains.

Nous travaillons régulièrement avec les juristes locaux que nous connaissons bien, et pouvons donc les recommander en toute confiance à nos clients.

Cette collaboration garantie un travail rapide, efficace et d'excellente qualité.

L'équipe

 
Loading data